Guide de Haute Montagne
Genève   Chamonix
  

Votre guide     Alpinisme     Ski     Escalade     Canyon     Via

Cascade     Voyages     Formation     Tarifs et conditions

     Mont Blanc     Blog     Liens     Livre d'or     Planning     Photos

 

AOUT 2018
Canyon de Barberine
Canyon de Barberine
Barberine: Mirrors on the Ceilling
La Pierre à Voix
Brèche de l'Olan
Weisshorn 4505m: traversée Schaligrat-arête Est
Pointe Eccles, face sud du Mont Blanc
JUILLET 2018
Pointe Adolphe Rey: Cache-Cache
Aiguille du Midi: Super Dupont
Barberine: voie Piola
Falaise de Coupeau
La Pierre à Voix
Grand Capucin: Elixir+Voyages selon Gulliver
Täschhorn 4490m, arête sud
Mont Blanc 4810m, voie du Pape
Aiguille du Grépon 3482m
Grand Paradis 4061m
Mont Blanc 4810m, voie du Pape
JUIN 2018
Ober Gabelhorn, arête Est 4063m

Le joyau de la couronne impériale! Réputé pour son arête aérienne et cornichée et la variété des terrains rencontrés, ce sommet n'a pas failli à sa réputation.

Parti d'une traite et de nuit depuis la gare de Zermatt, les 1600m de dénivelé pour rejoindre le refuge du Rothorn sont vite avâlés et il est temps de mettre les crampons pour commencer l'ascension de la Wellenkuppe, premier objectif a gravir pour rejoindre la belle arête est. Le rocher y est excellent sur un itinéraire évident réservant de beaux passages en dalles fissurées.

La suite de l'itnéraire est des plus esthétique. Il faut d'abord franchir l'impressionnant gendarme puis poursuivre sur une arête mixte jusqu'au sommet tout en surplombant la magnifique face nord en main droite.

Tout du long la vue est impressionnante sur une myriade de 4000 avec en tête de fil, le superbe Matterhorn... Un régal! Mais avec ces chaleurs, mieux vaut ne pas laisser la neige se réchauffer d'auatnt que la descente est longue, 2500m, et qu'en ne traînant pas je devrai pouvoir assister au match France-Argentine!
Dent du Géant 4013m: face Sud, voie Burggasser-Leisz

Pour notre première ascension avec mon ami italien Jacopo, nous décidons de partir grimper sur le beau granite de la face sud de cette grosse canine! Nous nous retrouvons donc au pied de la voie historique, en 6c max, qui chemine astucieusement dans les surplombs où passe la ligne de rappel classiquement utilisée pour la descente.

Là gros hic, nous nous sommes mal compris et les friends sont restés dans l'auto!! Fort heureusement, deux aspis italiens, Sabrina et Enrico, ont le même objectif et nous proposent de faire cordée commune si on leur paie une bière au retour, ouf ils nous sauvent la journée...! Les italiens sont drôles et c'est dans une ambiance festive que nous commençons l'ascension. Rapidement mes amis me laissent à ma grande surprise mener la cordée, bien contents de profiter de l'escalade tranquillement derrière!

Quel plaisir d'évoluer ainsi à 4000m d'altitude sans avoir froid, avec une vue d'enfer sur les belles arêtes de Rochefort et si bien accompagné. C'est promis nous nous reverrons pour d'autres escalades...
Escalade falaise de Bionnassay

Par ces fortes chaleurs, il nous faut un secteur ombragée et débuter tôt la séance de grimpe. Le réveil sera donc matinal malgré les festivités du mariage de mon frère la veille...

Jacopo plutôt habitué à des voies courtes et qui découvre le site, est impressionné par les belles longueurs de 40m!

Après un rapide échauffement, je m'essai à un très beau 7c dans lequel 5 mouvements violents dans du dévers sont succédés d'une section bien conti. Et contre toute attente j'enchaîne la voie, content!!
Weekend formation escalade à Orpierre

En raison de l'instabilité orageuse en montagne, le projet initial d'ascension du mont Dolent est remplacé par deux journées d'escalade au soleil.

Ca faisait longtemps que Joëlle rêvait de découvrir ce célébre site, réputé par son charme et son accessibiité.
Ici l'escalade rîme avec plaisir! L'équipement rapproché permet de se lancer en tête sans se faire peur et un large choix dans les cotations permet à chacun de s'y retrouver.

Le premier jour sera consacré  à la révision des manips de grande voie sur le Quiquillon et Joëlle, qui n'a plus grimpé depuis un moment, m'impressionnera vraiment par son aisance! Le lendemain, je laisserai Joëlle prendre les commandes pour vérifier si tout est bien acquis puis nous travaillerons plus la technique sur les belles longueurs du secteur Belleric
.

La magie de l'escalade a opéré, elle veut y revenir au plus vite!
Aiguille du Goûter (Mont Blanc)

Rencontre avec Nour et sa belle chevelure typiquement libannaise qui fera craquer mes collègues!

Avec une petite expérience de l'altitude sur les monts caucasiens, Nour tente le pari d'une ascension rapide et sans acclimatation en arrivant directement de Londres.

Les 2000m de dénivelé pour atteindre le refuge du goûter se passent bien même si le terrain mixte de l'Aiguille est quand même impressionnant pour quelqu'un de peu habitué, ici c'est de l'alpinisme et Nour préfère ne pas songer à la descente!

La nuit au refuge à plus de 3800m sera fatale: au réveil Nour a tous les signes du mal aigu des montagnes et malgré une tentative pour monter au Dôme, il faut redescendre. Avec la perte d'altitude, ça va déjà mieux et Nour, qui aime les défis, retrouve le moral et se promet de revenir l'an prochain en 3 jours cette fois...
Formation autonomie: Aiguille d'Entrèves, traversée

Première expérience en alpinisme pour Fahima et Flo, et en tête de cordée svp!

Très motivés pour apprendre les techniques de l'alpinisme, ils veulent tout savoir et sont bons élèves. Sous ma surveillance, ils vont ainsi s'exercer aux différents types d'encordement, à l'assurage en mouvement, au placement des protections... Tout en profitant de l'ambiance exceptionnelle que propose cette traversée aérienne et esthétique.

Ils ont adoré et sont impatients de recommencer!
Falaise de Bionnassay

Cette fois les skis sont rangés pour de bon et nous décidons de ressortir les chaussons. direction Bionnassay pour la reprise.

Le 7a passe encore à vue, ça fait plaisir et rapidement les 7b sont enchaînés. Il faudrait juste que mon JB se décide à grimper en tête!
Ski alpinisme: glacier de Kin
Mont Blanc, arête des Bosses 4810m
MAI 2018
Aiguille de Toule 3534m, face Ouest
Col Freshfield 3625m (Tour Ronde)
Traversée Vierge 3244m - Petit Flambeau 3440m
Traversée des Aiguilles Marbrées 3535m
Traversée de l'Aiguille d'Entrèves 3600m
Tour Ronde, face Nord
Traversée des Aiguilles Marbrées
Ski alpinisme: Aiguille de Toule, face Nord
Traversée Vierge-Petit Flambeau
Aiguille d'Entrêves, traversée
Mont Charvatton: voie Tommy
Finale Ligure: Monte Cucco
Finale Ligure: Pianarella
Finale Ligure: Boragni
Finale Ligure: Silenzio
Finale Ligure: Monte Cucco
Combin de la Tsessette 4135m et Corridor
Combin de Grafeneire 4314m, couloir du Gardien
Petit Combin 3663m, glacier des Follâts
Col des Otanes 2846m
Ski alpi: couloir du Gardien (Grand Combin)
Ski alpi: Mont Blanc 4810m, Bosses et Plateaux
Ski alpi: Dôme du Goûter 4304m, arête nord et face nord
AVRIL 2018
Tête du Ruitor, voie italienne 3481m
Aiguille Verte, couloir Whymper 4122m
Vallée Blanche classique
Ski rando Vanoise: col des Barmes de l'Ours 3077m
Ski rando Vanoise: Pointe de Méan Martin 3330m
Ski rando Vanoise: Pays Désert et col des Fours 3019m
Sicile: Contralfano
Sicile: falaise de Pantalica
Sicile: falaise de Contrada Alfano
Sicile: falaise de Cavadonna
Escalade Sicile: falaise de Timpa Rossa
Sicile: Mont Etna 3315m
Cham-Zermatt: col du Mont Brûlé et col de Valpelline
Cham-Zermatt: Col de l'Eveque et Pointe Marcel Kurz
Cham-Zermatt: glacier Otemma et refuge des Vignettes
Cham-Zermatt: Col Chardonney et bivouac de la Singla
Cham-Zermatt: refuge de Crête Sèche
Raid Cham-Zermatt: Col de Malatra et Valpelline
MARS 2018
Raid ski Chamonix-Zermatt: Col de Toule et val Ferret
Ski rando Valpelline: Tsoume des Boucs
Bivouac des Périades, traversée Brèche Puiseux
Col de la Buche et Refuge du Requin
Vallée Blanche, couloir du Requin
Glacier de Toule, couloir de la Passerelle et Pavillon
Col de Rochefort, couloir des Aiguilles Marbrées
Ski rando Grand Saint Bernard: Mont de Rots
Ski rando: Aiguillette des Houches, peuf d'anthologie!!!
Ski rando: Tête d'Armancette
Ski rando: Aiguillette des Houches, face SW

Neige de cinéma ce jour! Un bon 40cm de peuf et seulement un autre skieur.
D'énormes quantités de neige pour la saison, le printemps arrive mais l'hiver n'est pas fini...
Ski de rando: Croisse Baulet

Cette fois le soleil est de retour et c'est à un train d'enfer que nous traversons les Croisse Baulet! Nous rattrapons vite les groupes partis avant nous et hop on se jette dans la face pour profiter de la bonne visu avant que la neige n'arrive. La neige est en poudre crémeuse, parfaite pour dessiner de belles courbes!

En se rapprochant de Megève, les tempêratures montent et nous décidons sagement de finir par les pistes afin de préserver nos genoux.

Thierry peut repartir à Montpellier avec la banane et un beau projet en perspective. Il projette d'investir dans du matos, ça y est, il est accro!
Ski de rando: Aiguillette des Houches

Sortie d'entraînement avec Thierry pour améliorer la technique et se mettre en forme pour ses futurs trails.

A la montée c'est presque trop facile pour lui, un bon 1800m de déniv pour sa 3e sortie! En revanche avec le foehn la neige du jour n'était pas des plus faciles, une bonne croutasse où il fallait mieux se faire léger dans les virages... La descente peut vite devenir un calvaire si on a pas l'habitude du toute neige. Heureusement le gaillard est solide et aime se mettre dans le dur... et il en redemande!
Ski alpinisme: Pigne d'Arolla 3790m

C'était la journée à ne pas manquer. Des conditions exceptionnelles de neige et un temps radieux. D'après les locaux, le meilleur Pigne des 20 dernières années!!

La veille nous étions montés tranquillement sous les flocons jusqu'au refuge des Vignettes qui débute justement sa saison. N'ayant pas encore pu être ravitailler, nous aurons pour notre plus grand bonheur le droit de goûter aux délicieuses saucisses de chamois/cerf concôctées par le gardien.

Le lendemain nous sommes seuls pour faire la trace dans une neige profonde, l'appareil photo est souvent de sortie! Puis sous le sommet, retentissent les rotors des héliskieurs. Heureusement les pentes sont larges, il y en aura pour tout le monde! Joëlle et Dom sont aux anges et après un peu d'adaptation et avoir trouvé le bon équilibre, ils savourent cette neige. 1800m de pure descente!!

Une classique skiée dans les règles de l'art, bravo à tous les deux, surtout à Dom qui réalise là sa première rando de l'hiver.
Ski Wildstrubel: Lämmerenhorn 2862m

Dernière journée, Paul et Adé bien reposés et toute la famille est au rdv pour tenter l'ascension du Lammerenhorn.

Direction le glacier du Wildhorn puis droite toute dans de pentes soutenues pour rallier la crête sommitale où nous attend un petit passage en neige dure entre les rochers. Heureusement tous mes compagnons passent sans faillir et le sommet est vite rejoint!

Congratulations et Limoncello Slovène au sommet puis une descente bien sympa jusqu'au pied de la Gemmi où il faut repeauter. Albane a eu la bonne idée de coller ses peaux sur un sac plastique et Bruno prend une magistrale gamelle a l'arrivée! Bravo à tous et merci pour la sympathie du groupe!
Ski Wildstrubel: Rote Totz Lücke et Steghorn

Ce matin, c'est sous la tempête que nous parcourons l'arête au-dessus du refuge.  Pour la vue on repassera et les grosses quantité de neige sur ces pentes ne permettent pas une grosse glisse ni d'enchaîner les virages. Sortie d'aération donc où nous en profitons pour faire un exercice arva...

Après un bon pique-nique, les plus motivés sont prêts à repartir pour profiter des éclaircies de fin de journée en montant au sommet du Steghorn. Les grands espaces s'offrent alors à nous et Bruno exulte, savoure l'instant, ravi de pouvoir faire découvrir ce monde à ses enfants! Hugues s'est trouvé une nouvelle passion tandis qu'Albane et Hubert se motivent l'un l'autre pour ne pas lâcher sous les encouragements de tata Claire. La neige est top et nous serons à l'heure pour la soupe et les parties de carte âprement disputées!
Ski Wildstrubel: Daubenhorn

3 jours en famille pour les jeunes Vercken pour découvrir le ski de rando dans le massif du Wildstrubel sous les conseils avisés de Claire et Bruno.

Le téléphérique de la Gemmi nous permet de gagner rapidement les hauteurs enneigées. Une petite descente de chauffe et il temps de mettre les peaux de phoque pour partir tracer dans la neige profonde. La montée est fatiguante et l'apprentissage des conversions peut parfois réserver quelques gamelles! Sous le col, nous décidons de stopper pour profiter au maximum de la descente. Là c'est lachage pour toute la famille, il faut dire qu'il y a du niveau et du style! Bruno en tête avec sa godille endiablée à la Grospiron!!! Suivi par les fistons qui tentent de l'imiter et Adelaïde qui sort les belles courbes.
Dévoluy: Corne, Chorum de la traversée Héroïque

Il a encore bien neigé cette nuit mais le vent est tombé et le soleil fait son retour. Nous partons vers le Pic de Bure pour tenter la traversée héroïque du chorum de la Corne. Personne en vue, neige excellente, ça s'annonce bien!

La pente d'accès au Chorum se raidit brusquement et par prudence, nous prenons les distances réglementaires. Rien ne bouge, les skis passent sur le dos pour la rampe d'accès, l'ambiance est grandiose, Mano exulte! Piolets, corde et crampons sont de sorties pour la traversée. Gilles perd ses crampons, mal fixés et termine en rampant tandis que Benoît se prend à rêver d'une descente à ski dans le Chorum...

La neige est si bonne a la descente que je n'ai pas trop de difficulté à remotiver les troupes pour une rallonge et la visite d'une caverne sous le beau pilier de Bure. Mais point trop n'en faut, cette fois c'est l'heure d'aller fêter ça avec un bon déjeuner chez le Yéti! Rdv l'an prochain pour le chorum Olympique...
Devoluy: Grand Brechon et col de Darne

En montant ce matin au Grand Brechon, une chaleur inhabituelle à cette saison ne laissait rien présager de bon pour la descente. L'arrivée sur l'arête sommitale est très jolie et c'est avec un peu d'appréhension pour nos genoux que nous déclenchons les premiers virages. Mais bonne surprise, la poudreuse sera finalement excellente et plutôt ludique à travers un canyon naturel...

Petite pause culturelle avec la visite de la Mère Eglise avant de nous diriger pour une seconde rando au col de Darne, exposé plus au nord mais où nous ferons tout de même tomber les pulls!
Ski Dévoluy: Tête Plate et Crête de Roche Plane

Une météo incertaine et des conditions nivologiques délicates pour débuter ce séjour dans les Hautes Alpes avec Mano, Gilles et Benoît.

Nous décidons de ne pas tenter le diable en restant dans des pentes modérées en attendant un peu plus de stabilité pour partir découvrir les célèbres chorums...

2 sommets tout de même pour cette première rando et une neige correcte même si avec le jour blanc, il est difficile de se lâcher. Ca vaut bien un bon steack frites pour le déjeuner à la station de Super Dévoluy!
FEVRIER 2018
Ski de rando Gran San Bernardo: col Serena 2547m

Vague de froid sibérien aujourd'hui! Nous partons chercher le soleil côté italien mais cela ne suffira pas à oublier les -25°c même pour Charles habitué des grands froids.

Par conséquent les pauses seront réduites au minimum et le casse croûte se fera dans l'auto! La neige est si froide que ça glisse à peine. Nous arriverons tout de même à faire de belles traces dans de jolis vallons où il nous tarde de revenir pour explorer à nouveau les multiples possibilités à ski...
Ski de rando: Aiguillette des Houches, face sud-ouest

Un canadien venu goûter les pentes des alpes! Charles et son amie Mano n'auront pas le droit à la belle éclaircie promise par la météo, fort heureusement la neige sera de qualité.

Et chose rare, nous aurons la chance d'observer un cerf dans les pentes de la face SW, majestueux!
Gran Canaria: falaise de Ayagaures

Après une approche à travers les roseaux le long d'un barrage, nous voici arrivés dans une jolie gorge avec deux versants d'orientations différentes à grimper. Idéal donc pour s'échauffer d'un côté à l'ombre puis changer de côté pour enchaîner les longueurs toujours à l'ombre...

Ici le rocher n'est pas toujours parfait mais les voies à dominante verticale privilégient la technique et la gestuelle est jolie.

Entre deux biberons, je réalise là ma plus belle voie du séjour, un 7c+ de toute beauté! Un enchaînement qui a bien failli tomber à l'eau quand j'ai arraché la prise clef en posant les dégaines! Ca passe sans mais c'est plus dur...
Gran Canaria: falaise de Candelilla

Du très beau rocher orangé à gros trous, sans doute un des plus beaux de l'île! Le site a des airs de Bavella Corse...

Alice et Yolan qui ne parviennent pas à dormir ne nous épargnent pas vraiment les oreilles et l'orientation nord nous oblige à soigner notre échauffement. Néanmoins nous parvenons à enchaîner quelques belles croix qui seront fêtées dignement avec des tapas à Fataga!!
Gran Canaria: Morro de la Agujereada 1956m

Après un passage à Ayacata, le spot de l'escalade en trad de l'île et une visite au célèbre Roque de Nubles, en route pour le point culminant de Gran Canaria.

Contrairement à ce qui est souvent admis dans les guides, ce n'est pas au mirador de Pozo de las Nieves qu'il se situe. Le vrai point culminant se trouve non loin et le dépasse de 7m mais ce dernier est bien moins accessible. Un peu d'escalade en solo en cherchant sont itinéraire dans un rocher douteux est nécessaire pour fouler le sommet sous les yeux incrédules des touristes! Mais attention il faut refaire le même parcours à la descente et cet exercice est toujours plus délicat...

Et pour fêter ça, quoi de mieux que de déguster quelques tapas à Fataga accompagnés de bons gâteaux de Tejeda!
Escalade Gran Canaria: falaise de Sorrueda

Un superbe site, facile d'accès et bien situé le long d'une jolie rivière. On s'y sent tellement bien que des nomades y ont élu domicile pour quelques mois en squattant les cavernes du vallon.

Les cotations sont gentilles et pour un grimpeur de niveau 6-7, c'est un petit paradis. Idéal pour les vacances et faire jouer les enfants aux pieds des voies! Marie ré-enchaîne ses premiers 6b post maternité et je m'offre un joli 7b+ à vue.

Une fois les bras fatigués, détente dans les dunes de sable de Maspalomas, un petit air de Sahara...
Escalade Gran Canaria: falaise de Fataga

Premier contact avec le rocher de Gran Canaria sur le secteur populaire du pittoresque village de Fataga.

Si les voies sont relativement courtes et la roche parfois un peu friable, les couleurs sont très belles et de jolies lignes sont à découvrir. Malgré mon manque d'entraînement, le 7b passe à vue, les vacances commencent bien!
Ski de rando: Tête d'Armancette

Aujourd'hui c'est moins long mais c'est plus raide, à voir avec Coralie ce qui est le mieux?!

Antoine en forme part droit dans la pente tandis que Jérémy serre les dents avec ses cuisses et se dit que si il avait le kiki aussi dur que ses ischios, il n'aimerait pas être celle qui va prendre ce soir...

Fort heureusement, la neige poudreuse a un effet motivant et la perspective d'une bonne descente aident les deux compères à monter. Un casse-croûte rapidement avalé et Jérém vérifie que la GoPro a bien le bout rouge pour ne pas rater une miette des godilles endiablées d'Antoine dans les petits couloirs étroits!

Bravo les rémois pour cette belle découverte.
Ski rando: Aiguillette des Houches, face Sud-Ouest

Je retrouve Coralie, Antoine et Jérémy qui ont courageusement délaissé Clara Morgan pour s'initier à la rando et prendre leur revanche sur l'an passé et une tentative avortée à l'Aiguillette.

Les éclaircies sont prévues pour la mi journée, il ne sert donc à rien de courir, nous prenons donc le temps de monter tranquillement et nous retrouvons engagés comme caravane de secours à la recherche des jeunes skieurses parties plus tôt que nous et égarées dans le brouillard...

Arrivés au col sommital, le pique-nique est le bienvenu pour reprendre des forces avant de se lancer dans la descente où la neige n'a rien à voir avec celle des pistes. Il faut réapprende à skier!
Coralie décide d'aller embrasser les sapins avant qu'Antoine ne tente des roulés-boulés dans les belles pentes de la face sud-ouest. La chance est avec nous, la vue est dégagée et nous sommes seuls dans ces lieux où nous aurons le plaisir rare de croiser un cerf...

Les cuisses ont bien chauffées et c'est tant mieux car plus c'est difficile et plus c'est raide!!
Ski de rando Slovénie: Mrezce

Dernière journée pour explorer les pentes slovènes, sur les hauteurs de Bled cette fois.
Nous avons prévus de ralier un des seuls refuge ouvert de la région d'où plusieurs sommets sont accessibles. Après avoir profité d'une bonne trace jusqu'au sommet du Mrezce, nous profitons d'une très belle vue sur le Triglav.

Avant d'enchaîner sur une second parcours, on se dit qu'une pause pique-nique, sans spaguouze mais avec un café pomme au refuge sera la bienvenue!
Une rencontre étonnante d'autres randonneurs français puis seconde montée pour digérer avant de s'élancer en godilles dans la neige poudreuse. Vient ensuite le temps du ski forêt tant apprécié par Claire dont le coeur balance entre sapinade ou tchetche!

Pour clôre cette belle semaine, il ne nous reste plus qu'à aller savourer un bon repas "typiquement slovène" chez la grosse Bertha. Si nous n'avons pas pu approcher le Triglav, la semaine aura été sportive et nous aurons bien réussi à jouer avec les conditions nivologiques délicates en profitant d'une neige toujours poudreuse. Juste une envie: revenir pour explorer plus à fond ce massif si particulier...
Ski de rando Slovénie: Vitrancu

Jour de neige, nous décidons de monter sur les hauteurs du domaine de Kranjska Gora et de tracer dans une neige profonde au-dessus du domaine skiable. Une fois la crête rejointe, rencontre et discussion avec les gardiens du parc qui s'étonnent de nous voir randonner dans la région...

La descente est géniale dans de petits couloirs en peuf avec un final à travers la forêt. Petit extra avec une remontée bonus sur le versant opposé mais la neige n'est pas aussi bonne et légérement croûtée en surface, pas facile de godiller pour les filles qui n'ont pas des skis de freeride! Elles se rattraperont à l'apéro avec le jeu de l'ascenseur mais au Doddle le guide met tout le monde d'accord!
Ski de rando Slovénie: Kotovo Sedlo

Ce matin, un départ au pied des sauts à ski de Kranjska Gora, impressionnant!!
Après une session de ski nordique à travers la forêt, les pentes se redressent tandis que nous commençons à sortir des nuages. Le célèbre couloir Kugy se dévoile alors entre les grandes murailles caractéristiques duTriglav. Grande ambiance rappelant les Dolomites.

La dernière pente sous le col nous semble suspecte et nous décidons de stopper là pour attaquer une superbe descente dans de belles pentes encore vierges.
Il est alors temps de repasser sous les nuages et de savourer un pique-nique bien mérité à l'abri des arbres.

Au retour nous visitons le refuge pour une pause radler et prendre des forces en vue d'une séance skating et d'une session spa improvisée à l'appartement. Personne ne s'est défilé et tous se sont roulés dans la neige sur la terrasse! Fort heureusement une bonne tartiflette était prévue pour nous réchauffer...
Ski de rando Triglav: Visevnik

Aujourd'hui nous explorons la partie orientale du massif avec un départ depuis la très animée station de Rudno Polje.

Une montée efficace en forêt nous amène rapidement sur une petite crête d'où nous aperçevons la suite de l'itinéraire: de belles pentes vont nous mener au joli sommet du célèbre Visevnik. Du sommet nous prenons le temps de profiter d'une vue imprenable sur le Triglav.

La pente sommitale un peu raide, impressionne Claire qui a quelques difficultés à déclencher son premier virage. En revanche Benoît s'élance sans pitié sur les cailloux affleurant...

Finalement les filles suivent son exemple et osent prendre la vitesse nécessaire pour déchauger de cette neige profonde.
Nous terminerons la journée par une visite au lac de Bled, son spa et sa taverne!
Ski de rando Slovénie: Sella Vratica

Premier jour de ski en Slovénie et déjà Mano a oublié ses peaux à l'appartement! Tandis qu'elle part avec Benoît, les rechercher, nous en profitons avec Claire pour improviser une séance de recollage de peaux...
Finalement le matériel est enfin d'attaque et nous voilà partis à la découverte du Triglav avec pour commencer une remontée bonus de la route tant enneigée que les autorités ont du la fermée.

Nous croisons un guide local qui nous confirme les récentes chutes exceptionnelles qui imposent à la prudence, le risque est très marqué.

La trace est donc très physique mais nous parvenons tout de même à ralier un joli col dans une poudreuse d'enfer!
Quelques godilles délicieuses plus tard nous poursuivons par une session sanglier dans un canyon avant de rejoindre une superbe chapelle russe au milieu de la forêt. Et c'est à la nuit tombée que nous rejoindrons la station pour savourer un bon verre dans les bars locaux...
Ski de rando: Trou de la Mouche

Un final en beauté pour ce séjour dans les Aravis. Il a neigé toute la nuit, 40cm de peuf en vue!!
Direction le symbole du massif: le Trou de la Mouche. Et déjà les locaux ne s'y sont pas trompés, avec ces conditions exceptionnelles ça trace dans tous les sens, fort heureusement il est tôt et il yaura de la place pour tout le monde.

Arrviés au tout juste rebaptisé Trou de la Mouche Noire, nous avons tous une pensée émue pour Schuschu qui n'a pas pu venir cette année, une petite vidéo spéciale dédicace est tournée en son honneur avant d'attaquer une descente d'anthologie!
Chacun y va de sa plus belle godille, la banane est sur tous les visages et on se prend même à skier dans les contrepentes pour déclencher des coulées de surface!

Avant de repartir en Belgique, une pause bière frites s'imposait en terrasse face aux combes, et déjà des projets fusent pour l'hiver prochain...
Ski de rando: Rocher de Leschaux

C'est à travers une épaisse forêt que nous traçons dans une neige profonde pour rejoindre le pied d'un étroit couloir, seul passage possible pour rejoindre le plateau sommital. L'occasion pour mes amis belges de s'exercer aux conversions rapporchées voire même de déchausser...

Arrêt au stand pour scotcher les peaux de Berni, Schuschu tes peaux c'est de la merde!! Arrivés à la croix, la vue se dégage et nous voilà partis pour une bonne sapinade. A mi-parcours un bar providentiel nous attend pour quelques bières même si décidemment en France nous ne sommes pas les maîtres de l'orge...

Une journée bien remplie avec du bon ski, mais pas totalement terminée car rebelotte, il nous faudra remettre les chaînes pour rentrer au gîte!
Ski de rando: Pointe d'Andey

Il neige a toc se matin et la journée s'annonce compliquée: il faut commencer par mettre les chaînes pour sortir du parking du gîte...

C'est jour blanc, il nous faut trouver un spot avec des arbres. En route pour le plateau de Solaison. Avec toute cette neige, le trajet est un peu sport mais le Kangoo tient bon et nous pouvons attaquer la montée sous les flocons.

Petit salut à la vierge sommitale et c'est parti pour une descente tout poudre, de quoi motiver mes compagnons pour un second sommet...
JANVIER 2018
Ski de rando: Pointe de Balafrasse et Combe Sauvage

Après un passage par Balafrasse, il n'est pas trop tard et je propose de remonter le couloir vers la pointe du Midi, crampons aux pieds, ce sera plus simple avec cette neige dure. Arrivés au col, surprise un joli couloir nous attend de l'autre côté pour rejoindre la combe Sauvage.

"Tu es fou Tonio on ne va pas descendre par là?! Si si faites moi confiance!!" C'est donc un peu dubitatifs quils me suivent en effectuant leur premier virage avec d'abord un peu d'appréhension, mais la neige est bonne et finalement ça passe bien pour tout le monde. Il y a même de la poudreuse dans la combe!! Et c'est bien détendus qu'ils arrivent au fond de la cuvette. Néanmoins l'euphorie est de courte durée car il faut remonter une centaine de mètres, chose facile si un vent tempétueux ne vener pas corser l'affaires. Attention de ne pas perdre l'équilibre et de ne pas laisser s'échapper le matériel... Heureusement le guide veille et récupère les objets des petits poucets!
Encore une petite curiosité à visiter pendant la descente: la grotte de Montarquis puis c'est parti pour une belle descente vers le Reposoir  avant de remettre une dernière fois les peaux et d'arriver au soleil couchant à la voiture.  Bravo les traileurs! Cette fois c'est bon, on peut rejoindre le confor du gîte et ses bières...
Ski de rando: Col du Rasoir

C'est au pied du col de la Colombière que je retrouve Greg, Pinois et Berni, partis de Bastogne en Belgique cette nuit à 2h du matin... Quelle motivation! Il faut dire qu'ils en avaient marre du temps gris et maussade qui sévit sur leur région depuis quelques mois. Un peu de soleil leur fait le plus grand bien!

Et comme la météo du jour s'annonce bonne, le programme est chargé! Petit échauffement dans la combe du Rasoir pour retrouver les sensations et se refamiliariser avec les conversions et l'installation des couteaux. Berni découvre les joies des skis légers tandis que chacun y va de sa petite galère: housse qui s'envol, dérapage, lunettes qui s'échappent... mais tout le monde atteint le col et se tient près à effectuer les premiers virages en neige béton à cause des quelques nuages qui empêchent la transformation de la neige.

Un bon pique-nique pour savourer cette première rando mais attention les belges, je n'en ai pas fini avec vous...
Ski de rando: Tour du Bargy, rampe Est

Après une tentative avortée dans la face est de la pointe Dzérat, avec une neige béton qui ne décaille pas au soleil et un chaussage délicat en ayant réussi à tailler une mini terrasse pour chausser dans la pente..., je décide de retenter ma chance dans la combe de Montarquis.

Une fois passée la grotte, je repère un petit couloir qui devrait me menet au sommet de la tour du Bargy. Ca tombe bien, je n'y suis jamais allé!
Et cette fois la neige est au top, neige de printemps, d'autant qu'en montant j'avais bien repéré la rampe qui me permettrait de faire une jolie boucle et de rejoindre directement les pistes de la micro-station de Morsullaz...
Ski de rando: Col de Balafrasse

Seconde journée de notre exploration des Aravis et quel temps, grand bleu! C'est d'ailleurs un peu l'orgie de randonneurs au parking!

Nous partons sur la chaîne juste en face de notre course de la veille et dès le départ nous devons une fois encore traverser des coulées en neige dure. Brigitte n'est pas trop à la fête mais passe courageusement. Puis vient le moment des conversions rapprochées et l'occasion de tester l'utilité des couteaux.
Cette fois c'est Thierry qui doit serrer les dents pour accepter les glissades à répétition et devoir se relever à chaque fois. Mais le gaillard est solide et ne se laisse pas intimider et finira même le premier au sommet!
La descente sera bien agréable en neige transformée et les dures coulées du matin seront une formalité à traverser.

L'heure du coca tant attendu a sonné et Thierry est devenu accro, prêt à repartir! Brigitte a démarré fort sa saison et peut être fière d'avoir su repousser ses limites. Quant à Mano, royale, rien à dire, l'expérience a parlé et a bluffé son monde!
Ski de rando: Pointe d'Areu

Weekend découverte du ski de rando pour Thierry en compagnie de Brigitte et Mano.

Une rapide revue du matériel et de son mode d'emploi et nous voici partis dans la forêt en direction des pointes du Château. D'anciennes coulées d'avalanches en neige dure demandent quelques précautions pour être traversée et nous voici déjà sur de larges pentes en neige. Nous pouvons alors observer toute la chaîne des Aravis. Thierry, sportif touche à tout, apprend vite et accélére déjà l'allure!

Je propose donc de poursuivre jusqu'à la belle Pointe des Arbennes où nous devrions pouvoir contempler le massif du Mont Blanc. Brigitte sort l'appareil photo tandis que Thierry, surmotivé, se prépare à effectuer ses premières conversions sous les conseils de Mano.
Brigitte qui débute sa saison de rando, sent les crampes venir et préfère sagement stopper quelques mètres avant la croix afin d'optimiser sa descente.

Les premiers virages sont en poudreuse et rapidement Thierry se détend et se rassure sur son niveau en toute neige. Sur les crêtes, c'est ski-carrelage et certains regrettent de ne pas avoir affûté leurs carres! Heureusement une belle portion en neige de printemps arrive et Brigitte se régale jusqu'à la forêt où le dérapage sera plutôt à l'honneur.
Ouf une bonne croziflette nous attend pour récupérer!
Ski de rando: Combe de la Grande Cave

Première vraie rando de l'année pour Mano. Nous choisissons un itinéraire pas trop long autour du Reposoir afin d'aller jauger des conditions actuelles. Dès le matin les tempêratures sont anormalement élevées, on se croirait au printemps! Nous remontons ainsi sous le soleil la combe de Montarquis jusqu'à devoir déchausser sous le col pour tailler des marches dans une neige bien béton et balayée par le vent.

Splendide point de vue sur Mont Saxonnex et le plateau de Solaison avant de descendre visiter la grotte où de jolies structures de glace se sont formées. Puis pour se remettre de cette première sortie, une petite quiche dans notre boulangerie favorite!
Cap Canaille: voie Le Baudrier d'Orion

Pour finir notre trip dans les falaises de la Ciotat, nous choisissons la plus longue voie de la falaise dans une grande paroi un peu austère et loin des foules.

A voir la qualité du rocher et les enclumes qui tiennent en équilibre au-dessus de nos têtes, on popiurrait prendre peur et on ne peut que penser au courage des ouvreurs et au gros travail de nettoyage qui  été nécessaire...

Fnalement le rocher est encore fragile mais globalement c'est plutôt sain et puis quelle ambiance!! Un vrai voyage très dépaysant où Micha a bien fait travailler ses gros biceps!
Falaises Soubeyrannes: voie Tireur de Mousse

Une très belle voie, pas très longue et rapide d'accès. C'est ce qu'il nous fallait pour finir la journée et finir de nous fatiguer nos bras peu entraînés pour la grimpe en ces temps de ski...
Michael fait le beau dans les rappels pour les flashs des touristes!

Une fois la superbe première longueur en 7a, bien homogène, je cède la place en tête de cordée à Micha.
Et c'est aux dernières leurs du jour que nous rejoignons le plateau sommital et notre bivouac pour une bonne plâtrée de pastas et un gros dodo!
Falaises Soubeyrannes: voie La Dernière Evasion

Le mistral souffle encore ce matin et la question est de savoir si la route des crêtes va ouvrir? Finalement en bousculant un peu la police locale et avec un peu de patience, nous voici récompensés.

Nous avons choisi un secteur bien abrité du mistral, si bien abrité que rapidement nous regrettons d'avoir emportés nos vêtements chauds... Ici les hivernales ont plutôt des allures de grimpe caniculaire! Nous décidons donc de hisser le sac pour soulager le second même si le terrain chaotique ne s'y prête pas vraiment.

Michale découvre émerveillé ces fabuleuses falaises où à chaque longueur la roche change et les formes sont toujours plus étonnantes! Tout s'enchaîne bien, ici l'escalade est plutôt conti que technique, hormis une longeur surplombante toute chipseuse et peu rassurante...
Escalade falaise: L'Etoile Noire

Une très belle falaise, idéale pour grimper après le trajet d'autant que le site se prête bien au bivouac confort, ce sera notre camp de base pour le séjour...
Grimpe en tee-shirt au soleil alors que ce matin ça caillait à Cham!
Cette carrière colorée offre des voies superbes sur un rocher très coloré, sas doute un des plus beaux secteurs de la région.

Un homme s'approche de nous pour engager la discussion, je reconnais le célèbre Pschitt, l'occasion pour Micha de rencontrer une des légendes de l'escalade des années 80!
Il nous propose même de venir tester ses dernières ouvertures dont le plus beau 7c de sa carrière, tout un programme...
Au revoir Jacques...


Il est des personnages qui marquent nos vies, pour moi Jacques tu as été de ceux-là.

Dès mes débuts d'alpinistes, tu as cru en moi et m'as encouragé à poursuivre mon rêve. Tu m'as accompagné sur ma première course en montagne, je me souviens c'était à l'Aiguille de la Purtscheller, une vraie révélation! L'année suivante tu m'initiais au ski de rando sur le Mont Buet, j'en ai pris des gamelles à la descente en essayant de te suivre...

Le soir après mes courses, j'avais plaisir à te retrouver autour d'une bière et c'est là que tu me contais tes histoires de courses (les Grands Charmoz, tes recoins secrets des Calanques...), que tu me refaisais l'histoire de l'alpinisme avec une pointe de Samivel et que tu me décrivait ta passion du bois! Source d'inspiration, ta santé m'impressionnait et passé 75 ans tu faisais encore la Dent du Géant en tête de cordée.

De fait, je t'ai souvent considéré comme un mentor. Puis les années passant, j'ai pris de l'assurance et toi tu étais plus fatigué, ce fut alors à mon tour de raconter mes aventures à ton oreille attentive et passionnée. Plus récemment malgré la maladie, tu m'as fait l'honneur d'assister à mon mariage, merci Jacques, je ne t'oublierai pas.
Ski de rando: Pointe d'Andey

Gros redoux cette nuit où nous avons pu entendre la pluie ruisseler sur le toit. Nous visons donc un départ haut en altitude afin de commencer sous les flocons et non la pluie. Pari réussi sur le plateau de Solaison.

La neige est délicieuse, Joëlle est aux anges et comme dans un rêve avec cette neige! Les arbres gorgés de neige sont magnifiques et nous aident à bien appréhender le relief et nous en profitons pour prolonger au plus loin la descente versant Bonneville.
Une fois remontés, Alexis a son compte et va se reposer à la taverne tandis qu'avec Joëlle nous profitons des conditions de neige pour se faire une seconde montée jusqu'à la vierge. Attention tout  de même à ne pas perdre son ski au chaussage, heureusement le guide veille...
Les godilles sont aussi bonnes que la première fois et nous rejoignons Alexis pour une petite dégustation des charcuteries locales...
Un bon weekend finalement malgré des conditions météo qui pouvaient laisser craindre le pire. La saison est lancée pour mes deux compagnons!
Ski de rando: la combe suspendue du Roc D'Enfer

Weekend de rando avec Joêlle et Alexis. La météo est un peu capricieuse, il va falloir bien négocier avec les tempèratures et les risques...

Nous commençons par une jolie rando en neige poudreuse dans le Chablais au départ de la petite station de La Chèvrerie. Juste sous le Roc d'Enfer, il existe une jolie combe généralement sûre.
Si la neige est excellente, la visibilité l'est moins et il n'est pas si facile de skier le haut de la combe par jour blanc. Heureusement la visu s'améliore en sous bois et cette fois il s'agit d'avoir encore un peu de cuisses pour rester réactif et ne pas aller tâter du sapin!

A l'arrivée, une agréable salle hors sac chauffée nous attend pour le casse-croûte, royal avant de rejoindre notre logement au Reposoir et d'aller déguster une bonne tartiflette!
Ski de rando Plateau de Solaison

Une neige excellente sur ce petit sommet qui réserve de belles pentes pour les skieurs.
C'est tellement bon que bon nombre de ceux-ci s'offrent une deuxième montée!
Ski de rando: Rochers de Leschaux

De belle éclaircies ce jour avec des lumières splendides!

Une journée idéale pour tester un itinéraire inédit à la montée en traçant entre barres rocheuses et pentes raides boisées. L'arrivée à la croix est féérique et la neige sera poudreuse dans le couloir de descente...
Ski de rando: Pointe de la Gay

Pentes douces et larges en neige savoureuse, parfait pour la première sortie de l'année pour Marie.

La montée à travers cette forêt dense et enneigée est splendide et idéale pour nous protéger des intempéries. La dernière pente se redresse et va nous offrir de jolis virages!
Ski de rando: tout poudre dans le Chablais!

Aujourd'hui Michael a revêtu son beau poncho mais cette fois la pluie a céder la place à la neige. Néanmoins, c'est journée de tempête sur les hauteurs mais je connais une jolie combe qui ne déçoit jamais le skieur audacieux!

Et une fois encore, elle ne nous décevra pas en nous offrant une neige légère et délicieuse. Nous nous offriront même un petit couloir rigolo avant de dévaler les pentes de la forêt. Une bonne journée!
Ski de rando: dans les forêts des Aravis

Journée humide, la neige s'en trouve allourdit et fait botter les peaux! Néanmoins avec Michael nous persévérons à travers bois jusqu'à trouver la poudreuse.

S'en suit une descente acrobatique à travers de petites barres rocheuses puis c'est par de belles godilles que nous nous faufilons entre les sapins pour aller rejoindre Mano, qui pour sa première rando, a oublié ses chaussures de ski!
Ski pente raide: Pointe inf. de Tricot 2830m, face Nord

Dernier jour avant l'arrivée d'une perturbation. Je ne pouvais pas manquer l'occasion de mettre à profit ces conditions exceptionnelles de stabilité du manteau neigeux.

Me voici donc à l'aube sur les skis en direction de la moraine du glacier de Bionnassay. Je choisis de me lancer dans la face nord de la pointe inférieure de Tricot qui semble bien remplie.

Rapidement la pente se redresse et je dois progresser à pieds dans une neige profonde pour venir à bout de ces 600m à 45-50°. La partie finale est pénible, le vent souffle fort sur les crêtes et m'envoit des coulées de façons ininterrompues, ça caille et je ne vois plus rien! Heureusement au sommet un peu de soleil vient me réchauffer avant de replonger dans la face skis aux pieds. Les conditions sont démentes et avec une telle neige ça ne semble pas si raide, un régal!

Trop content d'avoir saisi cette opportunité!
Hors-piste: Couloir des Poubelles et Pas de Chèvre

Après un échauffement sur les hors-pistes des Grands Montets, nous voilà en pleine installation d'un rappel pour aborder un très beau couloir à 45° en neige dure.

C'est l'occasion pour Benoît de tester ses viarges sautés et son mental. Ici pas le droit de chuter, le toboggan est bien trop long! Il s'agit de rester maître de sa vitesse et de bien doser ses appuis tout en ne se sur-estimant pas, pas de honte à dérapper.

Une fois en bas du couloir, nous sommes sur le célèbre Pas de Chèvre, changement d'ambiance, les pentes s'élargissent, la poudre fait son retour et nous sommes seuls face à l'immense paroi des Drus! Que du plaisir!!!

Un peu de recherche d'itinéraire avant d'aborder la délicate moraine qui va nous mener à la Mer de Glace et nous pouvons enfin contempler cette fabuleuse descente; un must de Chamonix!!!
Ski de rando: Pointe de Chaborgne, couloir Nord

Pour sa première sortie de l'année Benoît a mis la barre très haut! Avec courage il s'est motivé pour surmonter les 1500m de ce superbe couloir à 40-45° parfois en portant les skis. Sans doute la promesse d'une descente de rêve dans une neige de cinéma l'aura aidé...

Au sommet, nous savourerons le spectacle des dernières heures du jour et nous nous offrirons une bonne pause casse-croûte car il faudra tout de même avoir des jambes pour la descente. heureusement la neige est extra et on peut facilement se lâcher!

Bravo à Benoît pour son premier couloir, un bon préalable à sa formation en pente raide...
Hors-piste: Aiguille de Bochard, couloir des Poubelles

Ce matin, le top des Grands Montets était en maintenance, fort heureusement ce très beau couloir à 45° permet lui aussi d'accéder à la sortie du Pas de Chèvre et les belles pentes de neige poudreuse situées sous les Drus.

Et une fois encore, bonne pioche car seul au monde à profiter de toute cette peuf dans une ambiance extraordinaire avec ces vues à couper le souffle sur les Drus et les Grands Charmoz.

Je ne regretterais pas d'avoir bien repéré la sortie sur la Mer de Glace qui se complique tous les ans un peu plus avec de grandes moraines instables où il ne fait pas bon de traîner!
Un de mes runs favoris à Chamonix...
Ski de rando: tout poudre dans la forêt!

Très jolie rando idéale pour débuter le ski de rando ou lorsque l'on veut faire une sortie ludique en slalomant entre les arbres les jours de temps couvert. Mais attention, poudreuse de rigueur pour bien en profiter...
Ski de rando massif Mont Blanc: un fabuleux couloir nord!!!!

Un couloir incroyablement bon, merci à la pluie pour la stabilisation des sous couches!
Quel plaisir de faire sa trace dans ce vallon sauvage à l'abri du soleil. Un bon exercice de conversions qui n'en finissaient pas...
Vallée Blanche: seuls au monde!

Mais où sont passés les skieurs? L'info de faisabilité de la VB n'a pas du encore faire le tour de Chamonix...

Tant mieux pour Seb, Pierrot et moi! Encore un pur gavage tout en peuf aujourd'hui même si les hauteurs sont un peu plus couvertes.
Vallée Blanche: premières traces!!

Etonnament pas de candidat à la benne de l'Aiguille ce matin. Pourtant la météo est parfaite et la chute de neige d'hier promet une superbe descente.

L'arête non encore équipée est un peu délicate et mieux vaut savoir cramponner. Ensuite ce n'est que de délicieux virages dans une neige poudreuse facile à skier! Passage sous le câble coupé du panoramique, résultat des 250km/h de vent de la semaine précèdente.

La salle à manger passe facilement, pas de crevasse piègeuse, idem pour la Mer de Glace, pas si enneigée que cela mais le ski reste facile jusqu'à la remontée des Mottets.
Et ça ski sans déchausser jusqu'à Chamonix, royal!

La saison est lancée!!
Ski de rando, retour de la poudreuse!

Risque avalanche élevé sur le massif confirmé par une importante avalanche ce matin qui est venue chatouiller les chalets des Houches!

La trace est à refaire et la neige est lourde... Pourtant passé les 1600m d'altitude la neige devient poudreuse et on observe environ 40cm de fraîche à 2000m. La montée est agréable d'autant que le vent est tombé et personne en vue.

A la descente il faudra bien choisir son itnéraire mais elle sera fabuleuse toute en godilles!!!
Ski de rando ambiance foehnique!

Petite sortie d'aération en espérant atteindre le top avant le rouleau de foehn. Résultat, arrivé au sommet en premier mais la tempête ne m'épargnera pas pour la descente.

Ski patinoire avec visu réduite au minimum en se faisant chahuter sérieusement par les bourrasques, le bonheur je vous dis!
Ski de rando: Aiguillette des Houches 2285m, face SW

Bonne pioche ce jour avec des conditions de descente inespérées au regard de la montée en neige carrelage qui ne présageait rien de bon.

Finalement la face se révélera lissée et bien portante avec juste ce qu'il fallait de décaillage de surface, un régal!!
Ski de rando Aiguilles Rouges: conditions printanières...

Bon regel aujourd'hui malgré des tempêratures incroyablement douce. La montée se fera en tee-shirt face à une Aiguille Verte plâtrée, superbe!

De grandes coulées sont parties dans les faces sud et ouest et personne n'a tracé la partie sommitale. En choisissant bien son itinéraire ce sera tout de même possible. Et étonnament, la descente sera un régal sur une très bonne moquette sur fond dur, tout juste revenue! L'occasion d'explorer un itinéraire de descente insolite...
Ski de rando avant l'arrivée du foehn...

La douceur des tempêratures a bien pourri la neige en-dessous de 3000m, cependant la visibilité est encore bonne et autorise une petite sortie d'aération.
Blog ANNÉE 2017
Blog ANNÉE 2016
Blog ANNÉE 2015
Blog ANNÉE 2014
Blog ANNÉE 2013

Blog ANNÉE 2012

Blog ANNÉE 2011

Blog ANNÉE 2010

Dernière mise à jour : 01/01/2017

  Free counter and web stats